Production de films, téléfilms et documentaires TV

Une coproduction FRANCE 2 / GRAND LARGE PRODUCTIONS / 1998

Présentation

Le temps d'un éclair

Un film de Marco PAULY

Scénario et dialogues Didier AUDEBERT et François CELLIER


Avec Adrienne PAULY, Alexia PORTAL, Boris TERRAL, Laurent SUIRE, Eva DARLAN…


Une coproduction FRANCE 2 / GRAND LARGE PRODUCTIONS / 1998

Première diffusion France 2 : mercredi 25 novembre 1998

Résumé

 

A l’heure où le coeur des adolescentes bat à tout rompre, celui de Emma, une jolie jeune fille de 20 ans, connaît de sérieux problèmes.

Atteinte d’une maladie cardiaque congénitale, qui s’est aggravée ces dernières années, sa vie est conditionnée par les battements irréguliers de ce coeur.


Pour échapper à l’amour omniprésent et chargé d’inquiétude de sa famille et, en particulier, de sa mère, Emma a choisi d’habiter seule pour glaner un peu de liberté.


De son studio avec vue sur le parc, elle passe ses loisirs, entre visites à l’hôpital et études de photographie.


Un jour, un cliché va favoriser la rencontre de Emma et de Jennifer, qui va faire irruption dans sa vie avec sa fougue, son insolence, sa joie de vivre. Jennifer invite Emma chez elle à Avignon, avec l’aval de ses médecins.

Aimantées par leur contraire, une belle amitié va naître entre elles.


Entrainée dans un tourbillon de rencontres, de sorties, un soir, dans une discothèque, Emma a un malaise grave.


L’alerte est sérieuse. Jennifer propose à Emma d’aller se reposer à la bergerie de son frère, Vincent, jeune homme de 25 ans, qui a choisi de vivre libre, loin du monde, dans une ancienne bergerie.


Fou de chevaux, il organise des randonnées dans la montagne.

Son parcours amoureux est à l’image des chemins qu’il emprunte à cheval ou en moto, divers et varié.


Sébastien, son copain, gendarme, pratique l’ULM et la moto par passion.


L’arrivée des deux jeunes filles perturbe quelque peu Vincent. Mais, petit à petit, il va s’intéresser à cette fille si différente des amies habituelles de Jennifer.


Leur intimité grandit au fil des jours. Un soir, leurs coeurs s’accrochent et c’est l’amour.


Mais Vincent a déjà une « fiancée », Sandrine, avec qui il fait des randonnées et qui l’aime.


Plein de remords, il ne se pardonne pas cette duplicité. Emma ne se doute de rien et repart sereine en attendant la prochaine rencontre avec Vincent.


Sandrine ne supporte pas la trahison et n’accepte pas d’être rejetée.  Poussée à bout, elle lui dit des choses très dures, notamment qu’il porte malheur, comme il l’affirme lui-même.
Bouleversé, Vincent pour qui ces mots évoquent la mort de sa mère, enfourche sa moto et fonce dans la montage.


L’orage gronde ; soudain un éclair le foudroie et c’est l’accident.


Sébastien est en tournée ; son intuition, le fil de l’amitié, le guide vers le lieu de l’accident où son copain lutte contre la mort.


Emma, qui a rejoint Paris, en compagnie de Jennifer entend le bip de son appareil indiquant qu’un donneur est trouvé. Le grand moment est arrivé.


La transplantation a lieu. Emma est sauvée. Sébastien apprend à Jennifer que Vincent est mort. Folle de douleur, elle ne peut l’annoncer à Emma et se réfugie à la bergerie.


Emma ne comprend pas l’absence de Vincent ni le silence de Jennifer.


Enfin, Jennifer vient voir Emma à l’hôpital et lui annonce la nouvelle. La douleur est tellement forte que Emma a un malaise, mais son coeur neuf ne risque rien.


La mort de Vincent a permis à quelqu’un de vivre et comme le dit Emma à Jennifer : « lui aussi, il avait donné son coeur. Un autre homme vit avec son coeur, peut-être je le croiserai un jour dans la rue, sans le savoir... »

 

 

GRAND LARGE PRODUCTIONS - société de production indépendante
Production de films, téléfilms et documentaires TV